Logo 24Genetics

La génétique peut vous aider à avoir une progéniture plus saine

Lorsqu’on envisage un projet de reproduction, la cartographie génétique pourrait prévenir de nombreuses maladies génétiques héréditaires chez nos descendants. Nous parlons d’un test très peu coûteux pour lequel il suffit d’utiliser notre salive ou de frotter un coton-tige dans notre bouche.

Il n’est pas nécessaire que nous souffrions d’une maladie génétique pour que notre progéniture en hérite. Il existe des maladies monogéniques, c’est-à-dire des maladies génétiques causées par la mutation ou l’altération d’un seul gène, dont on peut être porteur et ne pas souffrir ou n’avoir jamais souffert de la maladie. Cependant, cette maladie peut affecter notre lignée et d’autres futurs descendants.

La cartographie génétique visant à identifier certaines de ces maladies monogéniques nous donnera une image très claire du risque d’hériter et de souffrir d’une telle maladie dans notre lignée.

Dans le cas d’une maladie autosomique récessive, normalement, les gamètes ou la mère et le père, étant porteurs, ne présentent aucun symptôme de la maladie ; cependant, étant tous deux porteurs du gène muté, leur progéniture a 25 % de chances de manifester la maladie puisqu’il est nécessaire que les deux transmettent le gène muté. Si la carte génétique des gamètes ou de la descendance présente ce résultat pour une ou plusieurs maladies monogéniques, il existe plusieurs solutions. L’une d’entre elles pourrait être la fécondation in vitro : une fois que nous avons plusieurs embryons (œufs fécondés), nous pouvons les séquencer, étudier lesquels ont hérité des gènes mutés et utiliser un embryon dont nous sommes sûrs qu’il est exempt de la maladie.

Dans le cas d’une maladie autosomique dominante, normalement l’un des gamètes ou la mère ou le père souffre de la maladie, et les chances que leur progéniture hérite de la maladie sont de 50%, car il faudra que leur progéniture reçoive ce gène muté dominant. Là encore, l’une des solutions est la fécondation in vitro, afin de pouvoir séquencer plusieurs embryons et ainsi choisir les embryons sains.

Tout ce processus peut sembler compliqué, mais selon nous, si l’on examine le rapport coût-bénéfice, il ne fait aucun doute que tout le monde devrait se soumettre à cette procédure simple pour réduire les risques de maladie génétique chez nos descendants.

Avoir une progéniture en bonne santé dépend de nombreux facteurs, dont certains peuvent être contrôlés, d’autres sont encore inconnus et dépendent de notre chance. Certaines maladies sont génétiques, d’autres non. Nous ne savons toujours pas comment détecter de nombreuses maladies génétiques, mais cette solution qui nous permet d’exclure une grande liste de maladies d’une manière aussi SIMPLE est un luxe que de nombreuses personnes auraient fait n’importe quoi pour l’avoir à temps.

Grâce à nos cartes génétiques, vous serez en mesure d’identifier un grand nombre de maladies monogéniques évitables dans de nombreux cas.

Génétique et diabète

Types de diabète Le diabète est une maladie métabolique chronique qui indique que le taux de glucose dans le sang est très élevé et qui, avec le temps, érode des systèmes et des organes tels que les reins ou les vaisseaux sanguins (1). Il existe deux types de diabète...

Lire la suite

Génétique et cancer du sein

Dans le monde de l'oncologie, le cancer du sein est peut-être l'un des cancers les plus connus, probablement parce qu'il s'agit du cancer le plus fréquemment diagnostiqué dans le monde (1).  Le vieillissement de la population, l'une des principales conséquences de la...

Lire la suite

Nutrition et Covid19

S'il est une chose dont l'année 2020 a été remplie, c'est bien de changements dans notre mode de vie, provoqués par la pandémie. En effet, la santé et le bien-être personnel sont devenus les principaux objectifs à l'époque du COVID. De plus la nutrition est également...

Lire la suite

Génétique et médicaments

Des milliers de personnes meurent chaque année dans différentes parties du monde en raison d'une mauvaise utilisation des médicaments. Cependant, depuis plusieurs décennies, nous sommes en mesure d'apprendre comment les médicaments interagissent avec nos gènes (1). La...

Lire la suite

Génétique et sport

Près de trente siècles se sont écoulés depuis la tenue des premiers Jeux olympiques dans la Grèce antique, et les facteurs qui influencent le meilleur temps sont encore étudiés. Heureusement, aujourd'hui, grâce à la technologie, nous disposons de divers appareils...

Lire la suite

Génétique et santé

Dans les pays les plus avancés en matière de santé, qui montrent la voie aux autres, la prévention est la clé. On ne va plus chez le médecin pour guérir les maladies, on y va pour les prévenir. Et dans ce domaine, l'information génétique est primordiale.Votre...

Lire la suite

Génétique et cancer

Ce mois de février est la Journée mondiale contre le cancer. Selon des données récentes de l'Organisation mondiale de la santé, le cancer est l'une des principales causes de décès dans le monde. Parmi ceux dont le pronostic est le plus défavorable figurent les cancers...

Lire la suite
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide